Eloge du plantain par Bernard Bertrand

Eloge du plantain

Titre de livre: Eloge du plantain

Éditeur: TERRAN (EDITIONS DE)

ISBN: 2913288618

Auteur: Bernard Bertrand


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Eloge du plantain.pdf - 33,992 KB/Sec

Mirror [#1]: Eloge du plantain.pdf - 26,611 KB/Sec

Mirror [#2]: Eloge du plantain.pdf - 47,877 KB/Sec

Bernard Bertrand avec Eloge du plantain

"A voir le nombre d'insectes qui ont adopté le Plantain, et le goût que lui portent les oiseaux, je verrais en lui le symbole d'un havre biologique, tenace et opportuniste, comme ces coins délaissés de nos villes qui deviennent friche et îlots de vie. Et si c'était l'un des ingrédients clefs du jardin du futur, un espace voulu plus tolérant et pacifié. On sait déjà depuis longtemps que le Plantain cicatrise les blessures, raccommodera-t-il aussi l'homme et la nature ?"
extrait de la préface de Jean-Paul Collaert.
Nombre de pages : 120 pages
Dimensions : 150 x 210 (mm)

Livres connexes

"A voir le nombre d'insectes qui ont adopté le Plantain, et le goût que lui portent les oiseaux, je verrais en lui le symbole d'un havre biologique, tenace et opportuniste, comme ces coins délaissés de nos villes qui deviennent friche et îlots de vie. Et si c'était l'un des ingrédients clefs du jardin du futur, un espace voulu plus tolérant et pacifié. On sait déjà depuis longtemps que le Plantain cicatrise les blessures, raccommodera-t-il aussi l'homme et la nature ?"
extrait de la préface de Jean-Paul Collaert.
Nombre de pages : 120 pages
Dimensions : 150 x 210 (mm)"A voir le nombre d'insectes qui ont adopté le Plantain, et le goût que lui portent les oiseaux, je verrais en lui le symbole d'un havre biologique, tenace et opportuniste, comme ces coins délaissés de nos villes qui deviennent friche et îlots de vie. Et si c'était l'un des ingrédients clefs du jardin du futur, un espace voulu plus tolérant et pacifié. On sait déjà depuis longtemps que le Plantain cicatrise les blessures, raccommodera-t-il aussi l'homme et la nature ?"
extrait de la préface de Jean-Paul Collaert.
Nombre de pages : 120 pages
Dimensions : 150 x 210 (mm)